Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/public/cacher.php on line 30

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/public/cacher.php on line 31

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/public/cacher.php on line 32

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/public/cacher.php on line 36

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/lang.php on line 88

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/lang.php on line 88

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/lang.php on line 88

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/acces.php on line 40

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/acces.php on line 41

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/acces.php on line 42

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/flock.php on line 58

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/filtres.php on line 274

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/filtres.php on line 274

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 421

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/filtres.php on line 274

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 421

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/filtres.php on line 274

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 421

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/filtres.php on line 274

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 421

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/filtres.php on line 274

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 421

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/filtres.php on line 274

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 421

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/filtres.php on line 274

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/filtres.php on line 274

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 421

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/filtres.php on line 274

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 421

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 421

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 421

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 421

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 421

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 1133

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 421

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 1133

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/filtres.php on line 274

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 421

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/filtres.php on line 274

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 421

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/filtres.php on line 274

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 421

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 421

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 1133

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 421

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 1133

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/filtres.php on line 274

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/filtres.php on line 274

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 421

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/filtres.php on line 274

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 421

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/filtres.php on line 274

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 421

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/filtres.php on line 274

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/inthemoonlight.com/httpdocs/aliasfile/ecrire/inc/texte.php on line 421
alias :: le dossier sydney bristow :: version 14

alias :: le dossier sydney bristow

Accueil :: Actu :: Média :: Série :: Fans :: Communication :: Site

Forum :: Boutique :: Diffusions :: Questions fréquentes :: Contact

Accueil »» Fans »» Fan’itude

Alias Rendez-Vous 2005
Convention à Londres du 17 au 19 juin 2005

 

La convention Alias 2005 (AR2) s’est tenue à Londres du 17 au 19 juin 2005, à l’hôtel Thistle près de l’aéroport d’Heathrow à Londres.

Les invités de cette année étaient Victor Garber (Jack Bristow - samedi uniquement), Amanda Foreman (Carrie Bowman) et Kevin Weisman (Marshall). Greg Grunberg, dont la présence avait été initialement annoncée, a dû se décommander.


L’article a été rédigé par Jack_Bristow_007
Toute reproduction interdite sans son autorisation.

Après moult changements et le désistement de Greg Grunberg, ce sont finalement Amanda Foreman, Kevin Weisman et Victor Garber qui sont les trois invités de la seconde convention consacrée à la série Alias qui réunit environ 250 fans à Londres.

La veille a eu lieu un cocktail au cours duquel Amanda Foreman et Kevin Weisman sont passés de tables en tables échanger quelques mots avec les fans. Le samedi est la grosse journée de la convention puisque c’est le seul jour où apparaît Victor Garber.

Le programme débute par une présentation vidéo suivie d’une prise de parole de Kevin Weisman. Assis sur une scène, il répond aux questions qui lui sont posées par certains fans présents dans la salle. Sorti des habits et de la coupe de cheveux de Marshall il est bien plus avenant. Très souriant il parle de son rôle dans Alias, de l’évolution du personnage qu’il interprète. Répondant à une question sur la mission qu’il rêverait de faire, il raconte qu’il souhaiterait enlever son masque et dire... "Je suis Rambaldi ! ". La plupart de ses interventions sont ainsi ponctuées d’humour et de décontraction. Sa vie privée est également abordée, et plus particulièrement son récent mariage trois semaines auparavant. Il va d’ailleurs se rendre à Paris dans quelques jours avec son épouse.

A son intervention succède la séance photos au cours de laquelle ceux qui ont acheté un ticket spécial peuvent se faire photographier en compagnie des acteurs, le prix augmentant selon qu’il y a un ou trois acteurs sur la photo. Pendant ce temps, dans la salle où, quelques instants auparavant, se trouvait Kevin Weisman pour répondre aux questions, sont diffusés des épisodes de la saison 4.

A midi les photographies et la diffusion des épisodes cessent. Tout le monde regagne la salle de conférence, confortablement installé sur son siège. Feignant de ne pas avoir vu que les deux premiers rangs sont réservés aux stewards, nous prenons place au second, sans que personne ne nous rappelle à l’ordre. Soudain, le brouhaha augmente. Sur le côté, on aperçoit Victor Garber qui attend le signal pour entrer. Peu éloignées de la porte, nous tournons la tête vers lui. Souriant et décontracté il fait des signes de la main et esquisse quelques grimaces. L’espace d’un instant je suis convaincue qu’il ne s’adresse qu’à moi, mais je comprends vite que nous sommes des dizaines à penser être l’unique objet de son attention. Puis à l’annonce de son nom, Victor Garber pénètre dans la salle de conférence, accueilli par une ovation magistrale et des crépitements de flash. Un grand sourire illumine son visage tandis qu’il nous salue tous et prend place sur le siège. Je fonds littéralement devant tant de charme et me dit que je donnerais tout pour être ce chewing-gum qu’il mâche avec discrétion.

A l’aise, il se lance dans une rapide présentation de son travail dans Alias et de la façon dont il a obtenu le rôle. Non sans humour il explique qu’il est très différent du personnage et que d’ordinaire il essaie d’être quelqu’un d’agréable et d’amical. Puis les questions commencent. Ceux qui le souhaitent peuvent s’approcher des micros disposés aux deux extrémités de la salle. A ceux qui parlent trop vite et dont la bouche s’apparente à une mitraillette, Victor Garber demande de ralentir le débit, amusant toute la salle et nous permettant par la même occasion de mieux saisir le sens des questions.

Plusieurs interventions portent sur le personnage de Jack. Il nous parle de son évolution et nous demande si nous avons vu la saison 4. Face aux multiples réponses, il rit et explique juste que l’on fait beaucoup de découvertes sur le personnage, avec notamment une très jolie scène au piano. Pour lui, Jack se caractérise surtout par son amour pour Sydney et la profonde souffrance qui l’habite. Il s’excuse alors d’être aussi sérieux dans son analyse, faisant ainsi repartir la salle dans un grand éclat de rire.

Puis une question aborde la grossesse de Jennifer Garner. A quelqu’un qui lui demande si la relation entre Jack et Vaughn pourrait changer si Jack devenait grand-père, Victor Garber, toujours aussi amusant, répond immédiatement : "Don’t say grand father !". Tout le monde rit tandis que la fan propose un "Spy Grand Daddy" qui semble lui convenir davantage. Il nous présente Jack dans ce nouveau rôle et explique que par exemple Sydney partirait en mission et la seule personne qui pourrait garder le bébé serait Jack. L’idée de Jack berçant un nourrisson l’amuse autant que nous. Il avoue alors ne rien savoir de ce qui se passera dans la saison 5. D’ailleurs, une question lui est posée concernant un éventuel lien de paternité entre Jack et Nadia. Surpris et amusé il répond qu’à vrai dire il n’en sait rien.

Il explique également qu’à l’inverse de Jennifer Garner, il éprouve des difficultés lorsque, dans la série, il doit parler d’autres langues. Il plaisante sur le fait que les quelques lignes qu’il a dû dire en russe dans la saison 2 ont nécessité de nombreuses heures de travail. Il termine avec humour en disant qu’au début de la série, ce problème ne se posait pas pour lui, car Jack parlait peu. Il sortait son arme et "boum" dit-il en mimant la scène.

Si d’emblée il a mis l’accent sur ses dissemblances avec Jack, il confesse tout de même livrer une part de lui-même. Selon lui, on met toujours un peu de soi dans un rôle. Tout comme les personnages qu’il interprète, il sait ce qu’est la colère, la peine ; ces sentiments qu’il doit jouer il peut les avoir éprouvés. Il résume son propos par cette simple phrase : "acting is revealing yourself" et conclut en disant qu’il y a donc, de cette façon, beaucoup de lui dans ce personnage, mais cette part de lui ne nous apparaît pas, on ne peut pas la voir, elle s’efface derrière le personnage.

Concernant la complexité des intrigues d’Alias il explique qu’en effet la série est parfois confuse... et qu’il arrive qu’on ne comprenne rien s’amuse-t-il. Et c’est la raison pour laquelle il peut être utile de posséder les dvd... conclut-il toujours sur le ton de la plaisanterie.

Au sujet de ses partenaires dans Alias, Victor Garber se montre très élogieux, notamment à l’égard de Jennifer Garner avec qui il rit beaucoup sur le plateau. Il nous dit également à quel point Lena Olin est fantastique et incroyablement belle. Il termine en disant qu’il l’aime, attisant ainsi la jalousie de bon nombre d’entre nous...

D’autres questions concernent sa carrière au cinéma, au théâtre et dans la chanson. Ainsi, quelqu’un lui demande s’il serait possible qu’il pousse la chansonnette dans Alias. L’intéressé fait rire l’auditoire en nous laissant imaginer une mission dans un cabaret au cours de laquelle Jack se mettrait à chanter. D’ailleurs, nous finissons par lui réclamer ensuite une chanson. Victor Garber rit, tousse, feignant ainsi d’être malade, et, d’un air espiègle, refuse en prétextant qu’il n’a rien préparé. Le magnifique sourire qui accompagne ses paroles nous fait le pardonner immédiatement.

Pour terminer, au bout d’une heure et quart, un des organisateurs de la convention effectue un rapide sondage à mains levées pour savoir quels sont ceux qui viennent d’autres pays que la Grande-Bretagne. A la vue du grand nombre d’étrangers, Victor Garber paraît très touché et, visiblement ému, nous remercie du fond du cœur d’être venus de si loin.

Puis il se lève, sous des tonnerres d’applaudissements, et est rejoint sur la scène par Kevin Weisman qu’il serre dans ses bras et Amanda Foreman. Tous trois restent quelques instants afin de faire quelques photos puis Victor Garber se dirige ensuite vers la salle attenante, en compagnie de Kevin Weisman, afin de procéder à la séance d’autographes tant attendue.

L’ordre de passage se fait selon le numéro de ticket, ce sont d’abord les cinquante premiers, et ainsi de suite... Trop impatientes, nous parvenons, avec l’aide d’un steward avec lequel nous avons sympathisé, à passer plus tôt que ne l’autorise notre numéro. Nous nous rapprochons peu à peu de la table où se trouve Victor Garber en compagnie de son assistante. Je ne me lasse pas de l’observer tandis que mon cœur bat la chamade au fur et à mesure que notre rencontre devient imminente. Malgré le rythme rapide auquel s’enchaînent les signatures, il parvient toujours à échanger quelques mots avec chacun, se montrant aimable, souriant et visiblement ravi d’être parmi nous. J’arrive enfin face à lui. Des cœurs dans les yeux, je lance un navrant "hello" auquel il répond par la même formule accompagnée d’un sourire qui me fait complètement craquer. Il examine le papier que je lui demande de signer. Il s’agit du livret de chansons de la comédie musicale Assassins dans laquelle il a joué. Surpris que je possède ça il émet un amusant "whoaw". Je lui explique que l’écouter chanter est une agréable façon d’apprendre l’anglais. Il sourit, je souris, nous sourions... Face à tant de complicité, je ne peux désormais plus contenir l’irrépressible envie qui m’a saisie dès que je l’ai vu... Je me risque alors à lui exposer une des coutumes françaises : lorsque nous rencontrons quelqu’un nous avons pour habitude de l’embrasser. Quelque peu chamboulée, j’en oublie mon peu de vocabulaire et me montre incapable de me souvenir de la façon dont on dit "joue" en anglais. Par un amusant hasard qui n’en est sans doute pas un, le seul mot qui me vient à l’esprit est celui de "lips" (les lèvres). Ne souhaitant rien précipiter je parviens finalement à lui désigner la joue à l’aide de mon doigt. Je lui demande alors si je peux, fidèle à cette coutume, lui donner un baiser à cet endroit. Il rit et accepte immédiatement. Mon acolyte m’imite et nous nous penchons vers lui, chacune d’un côté de son visage. Je pose mes lèvres contre sa joue fraîchement rasée. Je ferme les yeux et savoure ce moment d’extase qui ne dure que quelques secondes mais dont le souvenir me durera toujours. Consciente que je ne peux prolonger davantage notre étreinte, je me relève. Il me tend le livret sur lequel il apposé sa signature et mon prénom. Je le remercie de sa gentillesse et, flottant sur le petit nuage du bonheur, je m’éloigne, les lèvres encore imprégnées du délicieux parfum de sa joue droite.

D’ailleurs Victor Garber n’est pas au bout de ses émotions et va se voir asséner le coup de grâce, quelques instants plus tard, par lutin qui lui offrira un magnifique portrait de lui qu’elle a réalisé. Profondément touché par tel geste et une telle réussite artistique, il en restera bouche bée durant plusieurs secondes et ne manquera pas de la remercier, sincèrement ému.

Nous sommes maintenant dans la file d’attente, en face, qui mène à la table de Kevin Weisman. Toujours déconnectée de la réalité, troublée par ce tendre contact avec Victor Garber, je ne parviens qu’à prononcer un pitoyable "good evening" tout en lui tendant le papier à signer. Très souriant, il s’exécute et nous remercie d’être venues. Nous nous promenons ensuite entre le hall de l’hôtel et la salle où sont diffusés les épisodes tout en bavardant avec d’autres fans. Vers 14h30, la séance d’autographes terminée, Victor Garber quitte la convention. Notre idylle à peine éclose, nous devons déjà nous séparer ! Dans le couloir, il passe à quelques centimètres de notre petit groupe. A notre "good bye" il répond par une formule similaire et nous adresse un joli sourire tandis que nous le regardons s’éloigner, parvenant tant bien que mal à résister à l’envie de lui courir après.

Vers 15h, a lieu la séance de questions/réponses avec Amanda Foreman. Aussi souriante que ses deux partenaires, elle nous explique qu’elle a vu l’épisode pilote d’Alias et a trouvé qu’il s’agissait d’une très bonne série. Dès lors, lorsqu’elle a été contactée pour jouer Carrie Bowman, elle a immédiatement accepté. Elle est arrivé dans la saison 2, au milieu d’une équipe déjà formée, mais n’a eu aucun mal à s’intégrer au groupe, chacun s’étant montré extrêmement gentil avec elle. Amanda Foreman se lance alors dans une ode à Victor Garber, enchaînant les compliments à son égard. Puis elle explique qu’elle connaît Kevin Weisman depuis longtemps. Elle le qualifie de fou, racontant qu’il y a toujours un millier de choses qui traversent son esprit. Très spontanée, et tortillant sans cesse ses mèches de cheveux, elle rit facilement. Elle plaisante ainsi beaucoup sur son rôle de mère, dans la série, tandis qu’elle-même semble peu attirée par les enfants. Ainsi elle explique qu’il n’a pas été facile, dans la saison 4, de travailler avec un bébé. La scène était courte mais il n’arrêtait pas de pleurer et rien ne semblait pouvoir le calmer raconte-t-elle avec humour. Elle aborde également la façon dont travaillent les acteurs dans la série. Il faut travailler dans l’urgence, les scripts n’étant souvent disponibles que la veille du tournage. Les journées sont longues, la plupart des acteurs ne tournent pas tous les jours, seule Jennifer Garner est présente quotidiennement. Elle aussi semble ne rien connaître des orientations scénaristiques de la prochaine saison, comme en témoignent ses réponses aux questions posées sur l’identité du père de l’éventuel enfant de Sydney.

Les questions sont beaucoup moins nombreuses que pour Victor Garber. Au bout d’une petite trentaine de minutes, la séance se termine. Amanda Foreman remercie alors l’organisateur de la convention et nous explique qu’il fournit un travail remarquable. L’entretien prend fin sur une question plus personnelle. Un fan lui demande si elle est célibataire. Amanda Foreman brise alors tous ses espoirs en lui répondant qu’elle ne l’est pas. Nous l’applaudissons et sortons tous de la salle afin de procéder à la séance d’autographes.

Après quelques minutes d’attente nous parvenons auprès d’elle. J’ai honte de lui présenter mon petit carnet acheté dans une grande surface tandis que la plupart des autres personnes la font signer sur de belles photos. Je lui fais part de ma gêne ; elle sourit et signe avec enthousiasme. Je la remercie et récupère mon ridicule carnet sur lequel est désormais écrit un sympathique "nice to meet you".

La journée du samedi se termine donc ainsi, aux alentours de 16h30.

Nous restons à bavarder plusieurs heures puis assistons à la diffusion d’un épisode de la série Doctor Who, show très apprécié de nos amis anglais, mais dont, il faut l’avouer, nous ne parvenons pas à saisir toutes les subtilités. Après nous être restaurés nous nous rendons à la soirée organisée, The Alias Secret Agents Party. Des tables ont été dressées dans la salle de conférence. Quelques fans arborent le déguisement ô combien original de Sydney-aux-cheveux-rouges tandis qu’un DJ se charge de créer une ambiance musicale festive. Nous discutons, rions et nous désaltérons. Puis vers 23h, des étoiles encore plein la tête, nous quittons le lieu de la convention, ravis de cette journée passée en compagnie de ceux que nous appelons désormais Amanda, Kevin et Victor.

La journée du dimanche a été moins remplie, sans doute en raison de l’absence de Victor Garber qui constituait la véritable "attraction" de cette manifestation. Le matin, des épisodes ont été diffusés et de nouvelles sessions de photos et d’autographes ont eu lieu pour ceux qui ne l’avaient pas fait la veille. L’après-midi a été consacrée à une nouvelle séance de questions/réponses avec Amanda Foreman et Kevin Weisman tous les deux réunis sur la scène. Pour finir, une loterie a été organisée. La veille, pour la modique somme d’une livre, nous pouvions acheter des billets qui permettaient de participer au tirage au sort afin de remporter des dvd, des photos...et des invitations pour la prochaine convention qui se tiendra en juin 2006 à nouveau à Londres.

La convention se termine donc en cette fin de dimanche après midi sous le soleil londonien. Sans aucun doute ce rendez-vous a souffert d’un déséquilibre entre les deux journées et même entre les acteurs, Victor Garber étant au centre de toutes les attentions. Mais tous trois ont fait preuve d’une formidable gentillesse qui rend légitime tous les compliments et superlatifs employés dans ce bref récit dont je me fais la narratrice. Le plus remarquable est de constater à quel point l’aspect extrêmement commercial de cette manifestation s’est effacé devant la spontanéité des acteurs. A aucun moment ils n’ont donné le sentiment d’être là par obligation. Leur profond respect du public et le plaisir de rencontrer ceux qui leur permettent d’exercer leur passion ne font aucun doute. Je garderai donc un très heureux souvenir de cette convention qui m’a comblée de joie. Je ne peux terminer que par quelques mots sur Victor Garber qui nous a séduit(es) par son charme et son charisme. Mon adoration pour lui s’est ancrée plus profondément dans mes veines après cette brève mais si intense rencontre dont je me plais à penser, au risque de me bercer de douces illusions, qu’elle n’est peut être pas la dernière.

Merci à saralias pour les quelques infos manquantes qu’elle m’a fournies. Merci également à tous ceux qui ont permis de faire de cette convention un agréable moment de détente et de rigolade (les intéressé(e)s se reconnaîtront).

Jack_Bristow_007

Photos par Jack_Bristow_007 et Lorène. Cliquer pour agrandir.

londres2005_001_tm.jpg londres2005_002_tm.jpg londres2005_003_tm.jpg londres2005_004_tm.jpg londres2005_005_tm.jpg londres2005_006_tm.jpg londres2005_007_tm.jpg londres2005_008_tm.jpg londres2005_009_tm.jpg londres2005_010_tm.jpg


A noter qu’une troisième convention est d’ores-et-déjà prévue pour l’an prochain, du 9 au 11 juin 2006. Pour plus de renseignements et pour les réservations, vous pouvez consulter le site de l’organisateur, Wolfevents

{ Dans cette rubrique }

-Ce que l’on a appris grâce à Alias
-Les webgames
-Alias Rendez-Vous 2004
-Alias Rendez-Vous 2005


{ Au même niveau }

 

 

Réutilisation du contenu & crédits :: A propos du site :: Plan du site